Arlandria

Juin 2017

Juin 2017

Il fait (très) chaud, il fait beau, ça sent les vacances…Pas de doute, voici le bilan de ce mois de juin 2017 !

Séries

Je vous ai déjà parlé de mes deux coups de cœur du mois (voire de l’année) dans un article dédié à Sense8 et Big Little Lies.

Con Man

J’ai également vu Con Man, qui est ce qu’on pourrait appeler une websérie de niche. Con Man est une série d’Alan Tudyk, connu pour son rôle de Wash, le pilote du vaisseau Serenity dans la série Firefly. Le pitch : au XXVIème siècle, l’espèce humaine s’est étendue vers d’autres systèmes solaires et des vaisseaux font la navette entre les planètes pour transporter cargaisons et passagers, tel le Serenity, le vaisseau du Captain Malcolm Reynolds (interprété par Nathan Fillon, devenu bien plus célèbre avec son rôle suivant, dans la série Castle). Pour le résumer très rapidement, dans cette série mêlant science-fiction à une influence far-west, on suit les aventures de l’équipage du vaisseau et de ses passagers, cachant parfois quelques secrets.

Cette série de 2002 (déjà !) créée par Josh Whedon n’a connu qu’une saison, soit quatorze épisodes géniaux, une diffusion mouvementée et aléatoire sur la Fox et une annulation prématurée malgré sa qualité, lui octroyant par là le statut de série culte. Je veux dire par là que quand Joss Whedon, un scénariste et la plupart des acteurs de la série se sont réunis à la San Diego Comic-Con de 2012 pour une conférence spéciale 10e anniversaire, dix mille personnes ont fait la queue pour y assister, et elle s’est terminée par une standing ovation de la foule entière adressée aux acteurs et à l’équipe technique.
Et un film, Serenity, longtemps espéré, est sorti en 2005 pour clore l’histoire.

Con Man : Sean Maher

Donc, revenons à Con Man. Cette websérie raconte l’histoire de Wray Nerely (interprété par Alan Tudyk), un acteur qui écume les conventions et autres événements relatifs à la pop culture, suite à l’annulation de Spectrum, une série de science-fiction où il tenait le rôle du pilote d’un vaisseau, au côté de Nathan Fillon, qui lui a su rebondir depuis l’arrêt de la série et…je continue ou vous avez compris le parallèle ?

Con Man : Nathan Fillon

Bref, financée par une campagne IndieGogo, Con Man est totalement méta, avec des apparitions de quasiment tous les acteurs de Firefly et d’un bon nombre d’autres associés à la culture geek. C’est assez inégal, franchement, et si j’ai adoré certains épisodes (celui de la convention de »real dolls » est épique), d’autres sont clairement en dessous.
Mais le plaisir n’est pas tant dans l’histoire que dans la gentille critique d’un milieu et de situations que les créateurs de la série ont bien connu (ne serait ce que par les demandes répétées et insistantes des fans à avoir un film tiré de Spectrum), ainsi que dans toutes les apparitions que seuls les vrais connaisseurs de séries à tendance SF sauront repérer ^_^

Films

C’est marrant comme certains mois, je vais voir des tas de films géniaux et pas une série potable, tandis qu’à d’autres périodes, c’est totalement l’inverse. Et c’est exactement ce qui s’est passé en ce mois de juin 2017 : nous n’avons pas vu de vrai bon film 🙁

On a regardé Comme des Bêtes (The Secret Life of Pets, en VO), le dessin animé réalisé par les créateurs des Minions. C’était agréable mais très convenu. Je vous conseille plutôt de regarder la bande-annonce, où se trouvent toutes les scènes vraiment drôles, puis de visionner Zootopia si vous voulez voir un bon dessin animé avec des animaux.

The Secret Life Of Pets

On a également vu Jurassic World et c’était une overdose de clichés improbables qui a probablement fait se retourner dans leurs sédiments tous les T-Rex de la planète. Mieux que moi, l’Odieux Connard en parle très bien.

Sorties

On a rassemblé et renforcé notre équipe de choc, pour s’attaquer à la dernière née des salles d’Escape Game bordelaises : le manoir de H. H. Holmes chez Escape Hunt. Je l’attendais de pied ferme, parce que ce fameux docteur Holmes était l’un des sujets du roman Le Diable dans la Ville Blanche que j’avais adoré lire, en 2015. Ce chouette bonhomme aurait commis jusqu’à 200 crimes, bien loin des 27 avoués et 9 prouvés, dans son hôtel de Chicago, ouvert lors de l’Exposition Universelle de 1893.

H. H. Holmes

C’était ma première expérience chez Escape Hunt et je dois avouer qu’ils mettent la barre très haut sur la qualité des décors et de l’ambiance. On est accueilli dans un immense salon de type anglais, avec de beaux fauteuils, et après un passage au vestiaire, nous sommes conduit dans le manoir du Docteur Holmes.

Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler les secrets de cette formidable aventure mais dès le départ, le ton est donné avec une façon de jouer…extrêmement inventive, héhé ^_^
Les décors sont travaillés et nous immergent totalement dans l’ambiance. Les énigmes sont diverses, mettant nos méninges à rude épreuve pour certaines, et il y a tellement à faire que chacun est mis à contribution. J’avais un peu peur qu’on se marche dessus ou que certains se retrouvent à se tourner les pouces mais ça n’a pas été le cas. Nous étions 8 et chacun a apporté quelque chose au déroulement de l’épreuve.

Le Manoir de H. H. Holmes

Nous sommes sortis en 51 minutes, à quelques encablures du record de 47 minutes ! D’ailleurs, au vu du taux de réussite très bas (pour le moment, à 30%) sur cette nouvelle salle et de notre brillante réussite, en toute modestie, je réfléchis à vous rédiger un petit article sur les meilleurs manières de réussir un escape game.

Après notre sortie victorieuse de la salle, nous retournons au salon où nous sommes invités à profiter d’une boisson (soft) gratuitement. C’est le genre d’attention qui fait plaisir, surtout au prix de l’heure de jeu 🙂

Maintenant, on lorgne sur les aventures de ClockEscape et on attend le renouvellement des salles du Casse-Tête Bordelais avec impatience.

Infos Pratiques

Escape Hunt, 5 rue Pierre Loti, 33800 Bordeaux (juste à côté de la Gare St-Jean)
Ouvert du lundi au dimanche, de 10h à 23h (dernière séance à 21h45)

Entre 21 et 25€/personne

 

Musique

Dans très exactement TROIS JOURS, si tout se passe bien, on va enfin voir Dave Grohl et ses compères des Foo Fighters en concert (initialement prévu le 16 novembre 2015 mais annulé suite aux attentats de Paris).

Pour fêter ça, voici le dernier titre du groupe avec un clip génial qui nous fait voir autrement la vie en maison de retraite 😀

 

C’est tout (et c’est déjà pas mal) pour ce mois de juin 2017. Bonnes vacances si vous avez la chance de partir bientôt, et n’oubliez pas la crème solaire. Pour ma part, comme chaque année, les vacances ne seront pas avant septembre. Comme je n’ai pas une grande passion pour le soleil et la chaleur, je vais donc probablement passer l’été enfermée chez moi avec mon ventilateur, à dévorer des bouquins et jouer aux jeux vidéos, héhé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *