Arlandria

Lectures 4 à 6 : polars et science au menu

Lectures 4 à 6 : polars et science au menu

Passant beaucoup de temps à jouer à Forza Horizon 3, j’ai ralenti mon rythme de lecture. Mais me voici enfin avec trois titres à chroniquer, dont un polar loufoque, un recueil d’articles scientifiques (ne partez pas, promis c’est une lecture sympa) et un roman policier de Robert Galbraith aka J. K Rowling.

Dégâts des Eaux, Donald Westlake

J’avais reçu ce roman dans le cadre de mon abonnement cadeau de 3 mois à Exploratology l’an dernier et je n’avais pas encore pris le temps de m’y plonger. Y plonger, c’est le cas de le dire !

Lecture de "Dégâts des Eaux' au cours d'un weekend bien occupé

Lecture de « Dégâts des Eaux’ au cours d’un weekend bien occupé

Dans ce polar comique, on assiste à l’alliance improbable entre deux anciens compagnons de cellule : Dortmunder, un cambrioleur New-Yorkais, et Tom Jimson, un dangereux sociopathe. Leur objectif est de récupérer un magot enfoui il y a plus de vingt ans. Seul hic : la vallée où est enterré le butin a été inondée pour faire place à un immense réservoir. Si Jimson ne voit pas d’inconvénient à dynamiter le barrage et tuer les habitants de la vallée qui n’ont rien demandé, Dortmunder est résolu à l’en empêcher.
Ils rassemblent alors une équipe digne d’Ocean’s 11, le talent en moins, et formentent des plans tous plus foireux les uns que les autres pour rapatrier le trésor.

Je suis bien embêtée parce que je ne saurais vous recommander ce livre comme un incontournable à lire absolument, mais il n’y a objectivement rien de mauvais dans ce roman. Les nombreux personnages sont bien définis et ont tous leurs manies caractéristiques. Ils ont ce petit grain de folie qui nous font dire qu’ils sont quand même complètement barrés, mais ils restent crédibles et attachants. L’histoire est rondement ficelée et propose aux moments opportuns des flash-backs sur les précédents crimes de Jimson. Et si ce n’est pas un page-turner, on a quand même envie de savoir s’ils vont parvenir à récupérer le fameux magot.

J’avoue que j’ai eu un mal fou à entrer dans l’histoire mais d’après les élogieux avis sur Babelio, le problème viendrait plutôt de moi que du roman. Je vous laisse donc vous faire votre propre avis à l’occasion 😉 Pour ma part, tout n’est pas perdu puisque j’ai découvert que ce livre est le septième d’une série sur le personnage de Dortmunder. Celui ci m’a finalement assez accroché pour que j’ai envie d’en découvrir un autre ^_^

 

The Elon Musk Blog Series, Tim Urban

Tim Urban est le rédacteur du blog scientifique Wait But Why. Il aborde des tas de sujets chiants, comme la cryogénie ou le paradoxe de Fermi, avec une capacité de vulgarisation exceptionnelle, rendant tous ces articles finalement super intéressants. Il apporte également un éclairage différent sur la manière dont on représente les nombres ou la façon dont on occupe nos journées, en proposant une vision ultra-rationnelle.

Il a également fait un super Ted Talk sur la procrastination :

 

Bref, j’aimais déjà beaucoup ce monsieur. Et puis il a sorti trois très longs articles sur Elon Musk, Tesla et Space X. Et là, j’ai vénéré ce monsieur.

The Elon Musk Blog Series n’est rien d’autre que la version Kindle de ces longs articles, parce que je me disais que ça serait plus facile à lire que sur un navigateur d’ordinateur. Au final, je suis assez mitigée sur la forme parce que la version Kindle perd beaucoup de l’intérêt des GIFs et autres liens fournis au fil de l’eau.
Mais avoir acheté ce livre, c’est aussi ma façon à moi de remercier Tim pour tout le travail qu’il a accompli sur son blog.

Concernant le fond, est-ce que les articles valent le détour ?

L’article sur la façon de penser d’Elon Musk n’est pas terrible. Le concept est intéressant mais l’analogie avec les recettes de cuisine fonctionne mal et nous ne sommes pas plus avancés sur ce qu’il faut faire pour être un tant soit peu comme Elon une fois notre lecture achevée.

Ceux sur SpaceX sont sympas, même si je ne suis pas d’accord avec le postulat de départ qui veut qu’on ait besoin d’une planète « de secours » pour éviter l’extinction de l’humanité. Ok, je suis un peu très pessimiste, mais vu l’état dans lequel est notre bonne vieille Terre, je ne vois pas l’intérêt d’aller pourrir une autre planète 🙁 Mais l’article reste pertinent sur la façon dont est perçue l’exploration spatiale aujourd’hui et de quelle manière SpaceX en est là où ils en sont aujourd’hui (enfin, en 2015, en réalité, puisque les articles de Tim datent un peu).

Et enfin, l’article sur Tesla est vraiment top. Il est clair, précis, bien argumenté et démontre parfaitement pourquoi la voiture électrique représente l’avenir (au bémol près des métaux rares à extraire pour fabriquer les batteries mais bon, je chipote un peu).

Donc en gros, s’ils vous intéressent, je vous conseillerais plutôt de lire les articles/chapitres dans l’ordre inverse de celui qui est suggéré pour finir par le meilleur ^_^ Ou, à minima, de lire l’article sur Tesla qui est le projet le plus concret aujourd’hui, en plus d’être le plus urgent à mener à bien.

 

Le Ver à Soie, Robert Galbraith

Le Ver à Soie, Robert Galbraith

Après une incursion dans le monde du cinéma dans le premier tome, c’est dans le secteur de l’édition que nous emmène J.K Rowling pour son second roman des aventures du détective Strike.
En effet, un auteur un peu perché, farfelu et très trash, a disparu. Son corps ne tarde pas à être retrouvé dans un sale état. Cormoran mène donc l’enquête, aidé de son assistante Robin qui traverse quelques turbulences dans son couple.

Quel plaisir de retrouver l’écriture délicatement ciselée de J.K Rowling ! Ses descriptions des lieux et des personnages est un régal à lire. Il lui suffit de quelques lignes pour permettre une visualisation rapide des décors et poser une ambiance.
J’ai tellement aimé ce roman que j’ai tenté de grappiller la lecture de quelques pages dès que possible, dans les transports ou en attendant des rendez-vous (ou dans l’avion entre deux turbulences, snif). Malheureusement, ce n’est pas du tout ma façon habituelle de lire et j’ai eu beaucoup de mal à me souvenir des personnages et de leurs caractéristiques (notamment ceux liés à l’auteur et à sa maison d’édition). Ça a quelque peu entaché ma lecture, qui reste toutefois un excellent souvenir et que je vous conseille vivement (mais commencez plutôt par le premier tome, hein 😉 )

 

Voilà pour cette fournée lecture plutôt positive, ouf ! Il faut dire qu’après les déceptions de début d’année, j’ai opté pour des valeurs sûres ^_^ Je ne sais pas encore de quoi demain sera fait côté livres, mais j’essaye de ne pas trop me disperser afin d’écouler ma (longue) pile à lire. Il y aura donc probablement un roman historique au menu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *