Arlandria

[Xbox One] Forza Horizon 3

[Xbox One] Forza Horizon 3

Tout comme j’avais longtemps hésité à m’offrir une 3DS, j’ai longtemps tergiversé avant de craquer pour (en réalité, demander au Père Noël) une Xbox One. Parce que je sais au fond de mon petit cœur qu’une PS4 aurait été beaucoup plus en adéquation avec mon genre de jeu. Le hic, c’est que LE jeu qui me fait baver depuis des mois, l’un des rares auquel je préfère jouer sur console que sur PC, c’est Forza Horizon 3. Et que, forcément, c’est une exclu Xbox One.

Du coup, ça m’embêtait un peu de demander une console pour un seul jeu qui me faisait vraiment envie. Et puis…j’ai réfléchi. Je me suis demandé si avoir passé 250 heures sur Animal Crossing : New Leaf depuis environ deux ans avait moins de légitimité qu’avoir terminé, disons, trois jeux de 40 heures chacun sur ma 3DS. Je suis arrivée à la conclusion que ce n’est pas la quantité qui prime, mais bien la qualité. Et qu’il valait mieux que je me fasse vraiment plaisir sur un ou deux jeux, que d’en avoir des dizaines auxquels je jouerai sans véritable engouement.

C’était donc une longue introduction (avant un long article) pour vous parler aujourd’hui de Forza Horizon 3, troisième volet de la série dérivée du jeu de course Forza Motorsport.

Forza quoi ?

Forza Horizon 3 : jaquette

Forza Motorsport, c’est le jeu de voitures classique par excellence : des dizaines de modèles, des dizaines de circuits, des dizaines de courses à tourner en rond. J’apprécie le genre mais ça manque un peu de fun à mon goût.

Et en 2012, Turn 10 Studios a eu l’idée du siècle : créer un jeu de voitures en environnement réel, en reconstituant une partie des routes du Colorado. A vous les courses sur routes, sous le prétexte du festival Horizon, qui est à la fois un rassemblement de voitures, un championnat de courses automobiles et un festival musical. J’ai passé un nombre incalculable d’heures sur ce jeu (et il me manque pourtant encore quelques succès, snif)

Ils ont récidivés en 2014, et Forza Horizon 2 nous a permis de parcourir en long, en large et en travers la côté méditerranéenne, entre Nice et l’Italie. J’avais la version Xbox 360 mais elle était tellement amputée de contenu par rapport à la version Xbox One, que je ne crois même pas avoir fini le scénario principal.

Et puis Forza Horizon 3 est arrivée avec cette fois au menu une énoooorme portion de l’Australie.

Un voyage en Australie pour moins cher qu’un billet d’avion

Si je garde toujours une petite préférence pour le Colorado de FH1 dans mon cœur, je dois avouer que Forza Horizon 3 fait tout pour devenir le numéro 1. Parce que visuellement, c’est juste absolument magnifique. Les paysages sont à couper le souffle. Il m’arrive même parfois de me poser, là, dans ma caisse, et de contempler la mer ou les étoiles.
Les conditions météorologiques sont de la partie, en plus de l’alternance jour/nuit, et offrent un peu de diversité. Même si franchement, comme dans la vraie vie, je préfère quand il fait beau :p

Forza Horizon 3 : mer

Je savoure d’autant plus ces incroyables scènes que le jeu est compatible 4K, que j’ai la Xbox One S compatible 4K et qu’on a changé de téléviseur pour…une télé 4K *paillettes dans les yeux*

Bon, il n’y a rien à dire de plus, je vous laisse admirer les captures d’écran hein…

Forza Horizon 3 : Ariel Atom

Forza Horizon 3 : Byron Bay

Forza Horizon 3 : le barrage

Des heures et des heures de contenu

Cette fois, le festival Horizon est dispatché sur 4 sites et vous êtes le boss. C’est vous qui décidez quel site sera construit ou amélioré. Pour progresser et débloquer les sites en question, vous devez obtenir de plus en plus de fans lors de vos courses ou de vos exploits.
Si j’ai un seul reproche à faire à Forza Horizon 3, c’est précisément sur ce point parce qu’on gagne des fans trop rapidement. Il n’est pas nécessaire de faire toutes les courses d’une zone pour en débloquer une autre, et pour une maniaque comme moi qui essaye de progresser méthodiquement, c’est peine perdue. Du coup, j’ai terminé la quête principale très rapidement alors que je n’ai fait que 15% du jeu total.

Voici un aperçu de l’étendue de la zone de jeu, sachant que ces deux captures représentent peut-être un tiers de la surface totale. Oui, c’est immense…

Forza Horizon 3 : la carte côté Dry Reservoir

Forza Horizon 3 : la carte côté Dry Reservoir

Forza Horizon 3 : la carte côté Surfer Paradise

Forza Horizon 3 : la carte côté Surfer Paradise

Comme vous le voyez il y a une quantité dingue de courses (95 je crois) qui proposent toutes un mode « Exhibition » et un mode « Championnat ».
Vous pouvez y rajouter les Coups de Pubs, qui vous demandent de passer à un radar plus vite qu’une certaine vitesse, ou de faire des sauts d’une longueur indiquée, ou encore de drifter pour un maximum de points. A ça, s’ajoute également les courses de rue, sur route ouverte avec la circulation. Puis vous avez les trésors de grange, où des voitures mythiques mais délabrées vous attendent dans des granges abandonnées et que votre mécano va vous retaper. Il y a également une quantité folle de succès à débloquer, si vous arrivez à parcourir les 488 routes du jeu, prendre en photo les plus de 300 voitures disponibles, détruisez les panneaux qui vous rapportent de l’argent ou de l’XP….

Forza Horizon 3 : récompenses

Chaque course rapporte de l’XP…

Forza Horizon 3 : fans

…et un certain nombre de fans, nécessaires pour étendre votre festival

Forza Horizon 3 : la roue

Chaque passage de niveau vous offre la possibilité de gagner de l’argent ou des voitures (parfois exclusives)

Mais ça, ça n’est que pour la partie solo !

En solo mais aussi en ligne

Je joue peu en ligne parce que je déteste ça, mais je me laisse parfois tenter sur Forza Horizon 3 parce que c’est bien foutu, que ça ne demande pas d’interaction sociale et que les gens sont à peu près respectueux.
Déjà, faire partie d’un club vous permettra de gagner un peu d’argent à chaque fois que vous progressez d’un niveau dans le club. Vous pourrez jouer une partie de l’histoire solo en coop ou juste participer aux courses online, soit en terme de courses pures, soit avec des modes de jeu un peu plus funs : « Infecté », où vous devez éviter d’être touché par un infecté ou au contraire, infecter le plus de joueurs possibles, « Drapeau », où vous devez capturer des drapeaux et les amener à un point donné sans vous le faire piquer, etc…

Et puis tous les week-ends (et parfois un jour en semaine), c’est le Forzathon !

Le Forzathon vous propose trois ou quatre défis et les remplir vous rapporter de l’XP, de l’argent ou, et c’est là où ça devient intéressant, une voiture rare.

Forza Horizon 3 : le garage

Forza Horizon 3 : le garage Tesla

Oui, ben oui, j’ai acheté une Tesla hein ^_^

Bref, je pense qu’il y en a bien pour une petite centaine d’heures pour tout compléter, et je ne vous parle pas des DLC puisque je n’ai pas (encore ?) craqué pour l’extension Blizzard Mountain.

Une BO dingue

Mais passer cent heures sur un jeu avec une BO pourrie, ça serait l’enfer non ? Pas de panique, puisque Forza Horizon ne vous propose que du bon son. Et cette fois, ce seront 9 stations de radio qui vous seront proposées. Sans surprise, j’ai un faible pour le rock de Vagrant Record et le punk d’Epitath Records mais je ne suis pas contre un peu de musique classique avec Timeless FM (et l’animateur de cette radio est complètement à côté de la plaque, ses commentaires sont savoureux)

Forza Horizon 3 : en course

Difficile de faire une capture en roulant, mais voilà. L’impression de vitesse est superbe.

Si vous êtes abonné à la solution de streaming de Microsoft appelée Groove Music, vous pouvez vous en servir dans le jeu. Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez toujours uploader gratuitement vos MP3 pour les jouer dans le jeu quand même.

Forza Horizon 3 : Lamborghini

Je n’ai pas parlé des dizaines (centaines ?) de voitures à acquérir au prix fort si vous ne voulez pas vous embêter, aux enchères auprès d’autres joueurs si vous aimez le challenge, des convois que vous pouvez constituer à la volée si vous croiser des avatars d’autres joueurs, des rivaux à défier, des améliorations que vous pouvez appliquer à vos véhicules…
Bref, Forza Horizon 3 est pour moi LE jeu de voitures du moment. Beau, fun, facile à prendre en main et incroyablement complet, je ne regrette pas un seul instant mon choix. Et puis pendant ce temps, la PS4 a baissé de prix, héhé ^_^

 

One thought on “[Xbox One] Forza Horizon 3

  1. Pingback: Lectures 4 à 6 : polars et science au menu | Arlandria

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *